Joseph Pilates, Cadillac

Les six principes de
la méthode Pilates

Jenny Backlund-Jenkins, professeur de Pilates et fondatrice de Future Form Nice

Jenny Backlund-Jenkins

Directrice de formation

Future Form Pilates Education

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Pilates est une méthode unique qui réunit les principes du mouvement comme aucune autre discipline ne le fait.

Joseph Pilates avait une vision précise et claire de la façon d’effectuer ses exercices. Cependant, il s’agissait d’un homme taciturne qui ne communiquait pas naturellement à l’oral et à l’écrit. Par conséquent, ce sont surtout ses élèves originaux et la génération de maîtres-professeurs successive, qui ont réussi à articuler ses enseignements à l’écrit.

Joseph n’utilisait pas lui-même le terme de « principes », et les soi-disant Pilates Principles furent extraits de ses enseignements d’origine et mis à l’écrit par Gail Eisen et Philip Friedman, deux élèves de Romana Kryzanowska, dans leur livre publié en 1980, The Pilates Method of Physical and Mental Conditioning.

Les six principes définis par Eisen et Friedman, sont ceux qui se rapprochent le plus en détail de la doctrine du Pilates. Nous les énumérons ici, et donnons notre propre explication quant à leur signification.

1. Concentration

Afin de comprendre et exécuter correctement les exercices de Pilates, il est essentiel d’être pleinement conscient de chaque mouvement. Cela exige une grande concentration, dans lequel l’esprit ne se laisse pas distraire et est en phase avec chaque évolution biomécanique et engagement musculaire.

Concentrez-vous sur la justesse des mouvements à chaque fois que vous pratiquez, sous peine de mal les faire et de perdre tous les bienfaits vitaux qu’ils peuvent apporter.

Joseph Pilates

Les exercices de Pilates ne peuvent pas être pratiqués dans un état inconscient, comme c’est le cas pour de nombreuses disciplines. La maîtrise de la méthode que Jseph Pilates appela contrologie, avec sa précision et ses nuances, nécessite un état de concentration physique et mentale totale. Chaque partie d’un mouvement doit être ressentie par le corps et traitée par le cerveau.

2. Centering

Le Centering (centrage) consiste à canaliser sa concentration. En effet, il s’agit de notre capacité à la préparation mentale et à la relaxation interne, avant de s’engager dans un mouvement de Pilates. Un exemple important du centrage est l’activation du core (le centre du corps) – un processus qui permet à tous les mouvements de partir du centre, tant physiquement que mentalement.

3. Control

Le concept de contrôle est une partie intégrante du Pilates, d’autant plus souligné par le fait que Joseph avait d’abord nommé sa méthode « contrologie ».

Le Pilates est l'étirement et la force, avec contrôle. Le contrôle est la partie le plus importante, car on utilise le cerveau.

Romana Kryzanowska

Un contrôle méticuleux doit être exercé tout au long de la pratique du Pilates; du processus initial de centrage, au strict respect des enchaînements, et jusqu’à la fluidité des mouvements pendant l’exercice. Le tout accompagné d’une coordination parfaitement synchronisée de la respiration et du mouvement.

4. Breathing

Joseph Pilates accordait une grande importance à la respiration, au point d’inventer son propre appareil respiratoire, le breath-a-cizer. Ses principaux enseignements en ce qui concerne la méthode de respiration, étaient de vider entièrement les poumons à l’expiration et de ne jamais retenir son souffle pendant l’exercice. Il voulait un contrôle précis et constant, afin d’éviter la pression sur le diaphragme, ce qui engendre le bombement de l’abdomen vers l’extérieur.

Essorez vos poumons comme vous le feriez avec une serviette mouillée.

Joseph Pilates

La fluidité est plus importante que le tempo en ce qui concerne la respiration en Pilates. Notre manière de respirer a une influence sur la régularité des battements du cœur et donc sur la réactivité et la capacité du cerveau. Il est donc très important de maintenir une respiration fluide et douce tout au long d’une séquence d’exercices. On préfère suivre un schéma synchronisé avec les mouvements (voir Contrôle), plutôt que de chronométrer la durée de chaque expiration et inhalation.

La question de la respiration orale et nasale est un autre aspect important de la respiration. L’école classique de Pilates de Romana préfère la respiration nasale, tandis que l’école contemporaine de Pilates préconise l’inhalation par le nez et l’expiration par la bouche.

Le nez est fait pour respirer et la bouche pour embrasser.

Joseph Pilates

En tant que défenseur du programme classique de Pilates, la FFPE adhère au style classique de la respiration nasale.

5. Precision

La précision des mouvements n’est possible que si les quatre premiers principes ont été appliqués et, sans la précision, il n’est pas possible d’engager les bons groupes de muscles et d’atteindre l’objectif d’un exercice. La précision n’est pas forcément synonyme de technique. En effet, un même exercice aura une apparence différente car il sera exécuté par des personnes ayant des physionomies différentes. Le principe de la précision dans le Pilates consiste avant tout à maîtriser le mouvement de son propre corps, afin d’atteindre l’objectif d’un exercice.

6. Flow

Le principe du Flow (fluidité) fait référence à un état de mouvement constant dans la pratique du Pilates – même pendant les transitions entre les exercices. Avec le Flow, il n’y a pas de temps pour faire une pause entre les exercices, dans une séquence de Pilates. Le principe de Concentration est donc essentiel pour avoir un bon Flow. Une perte de concentration engendre souvent une interruption du Flow et, par conséquent, nécessite de s’arrêter puis se recentrer.

Le principe du Flow est plus étroitement associé aux séquences de Pilates Mat et Reformer, car ces deux formes de pratique nécessitent de suivre un ordre d’exercices déterminé. Cependant, il est tout aussi important de maintenir un bon Flow et une bonne concentration lorsqu’on passe d’un appareil à un autre.

Le principe du Flow (fluidité) fait référence à un état de mouvement constant dans la pratique du Pilates – même pendant les transitions entre les exercices. Avec le Flow, il n’y a pas de temps pour faire une pause entre les exercices, dans une séquence de Pilates. Le principe de Concentration est donc essentiel pour avoir un bon Flow. Une perte de concentration engendre souvent une interruption du Flow et, par conséquent, nécessite de s’arrêter puis se recentrer.

Le principe du Flow est plus étroitement associé aux séquences de Pilates Mat et Reformer, car ces deux formes de pratique nécessitent de suivre un ordre d’exercices déterminé. Cependant, il est tout aussi important de maintenir un bon Flow et une bonne concentration lorsqu’on passe d’un appareil à un autre.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Es ce que vous voulez devenir professeur de Pilates?

Future Form Pilates Education propose des formations de professeur de classe mondial, que vous pouvez suivre sur place, dans notre magnifique centre de formation en ligne, ou à distance.

SARL Future Form | SIRET 794 218 008 00017  | Organisme de formation n°93060858006

© 2020 Future Form Pilates Education. All rights Reserved.